La rainette verte

Description

La Rainette verte est un anoure de petite taille qui excède rarement les 50 mm. Elle est assez élancée avec un museau qui paraît court et tronqué. La morphologie générale est bien adaptée aux mœurs arboricoles ; elle porte des pelotes adhésives aux bouts des doigts. La coloration des animaux est souvent très variable (vert foncé à brun clair). Une bande brun-noir bordée de blanc est souvent présente de la narine à l’aine.
Le meilleur moyen d’identification reste le chant émis par les mâles

Ecologie de l’espèce

C’est une espèce typique des milieux humides de plaine. C’est une espèce forestière qui passe une grande partie de sa vie dans les arbres et qui se rassemble sur une pièce d’eau lors de la reproduction.

Une anecdote croustillante

Les femelles choisissent d’une part les mâles qui ont un chant le plus grave, fort avec une cadence élevée ; d’autre part ceux qui ont un sac vocal bien pigmentée (qui reflèterait l’état de santé du congénère).

Quand l’observer ?

Printemps – été

Où se trouve l’animal sur le site ?

Sur le Marais de la Besseye, cette grenouille est inféodé aux milieux buissonnants humides qui sont en bordure de l’étang de pêche ou dans le marais central pâturé.

Le plus du naturaliste

Pour trouver plus facilement cette espèce il faut penser à quelques astuces de prospection et de reconnaissance :

  • sortir après des orages, de nuit fin avril.
  • Apprendre le chant de l’espèce
  • Sur le terrain : scruter attentivement les branches à une hauteur de 1,5 m qui surplombent les pièces d’eau et bien ensoleillées